Institut pour une triarticulation sociale

 

 
 
 contact  recherche  impressum 

Le parlement français et le génocide arménien

19.01.2001 - Rasmus Bjerregaard

Le parlement français a suivi l'exemple de parlements d'autres pays comme la Grèce, l'Italie et la Russie, et voté une loi selon laquelle l'expulsion et le meurtre d'une grande part des 2,5 millions d'arméniens par la Turquie en 1915/1916 est considérée comme un génocide.

Décider d'un fait historique par une loi est premièrement un énorme gaspillage d'impôts et d'énergie parlementaire, sans lien direct avec la politique actuelle, et deuxièmement un affront pour tout historien. Ce n'est pas au législateur mais aux historiens et à tout à chacun de décider pour soi-même des termes et catégories qu'il veut employer pour décrire ce qui s'est déroulé en Turquie en 1915/1916. Une vie spirituelle libre s'en tient au principe suivant: Se renseigner d'abord sur la situation juridique actuelle pour, dans un deuxième temps, étudier le cas d'une manière scientifique sans tomber dans l'injure.