Institut pour une triarticulation sociale

 

 
 
 contact  recherche  impressum 

Tripartition sociale

Le terme allemand Soziale Dreigliederung est souvent traduit maladroitement par le terme français tripartition sociale. Celui-ci rend mal la complexité de l'original allemand. Une meilleure traduction serait par exemple le terme de triarticulation sociale. Mais d'autres tentatives seraient bienvenues.

Rudolf Steiner, le fondateur du concept de triarticulation sociale avait lui-même déconseillé d'utiliser l'expression tripartition sociale (en allemand: Soziale Dreiteilung), qui rendait certes compte de la nécessité d'une autogestion de la Culture, de l'Economie et de l'Etat mais en faisant l'impasse sur l'interaction fructueuse qui en résulterait.

Parler de tripartition sociale porte de plus à confusion avec le concept médiéval d'une partition de la société en trois classes, le clergé, la noblesse et le Tiers Etat, dont Steiner s'est explicitement distancé. Il insiste sur le fait qu'il s'agit pour lui de distinguer entre des institutions spécialisées et non entre des castes où les hommes seraient enfermés. Une triarticulation sociale a en effet pour but de permettre à chacun d'agir simultanèment, mais de la manière respectivement adéquate, à l'intérieur de ces trois types d'institutions.